J5 - Le jour le plus long.

Comme l’an passé, nous vous proposons de suivre au quotidien le marathon des sables sur notre site internet.
Avatar du membre
La Jirafe
Administrateur
Messages : 624
Enregistré le : mer. 16.10.2002 14:39
Localisation : Issy les Moulineaux

J5 - Le jour le plus long.

Messagepar La Jirafe » mer. 02.04.2008 22:03

Etape 4 : Ba Hallou - Oed Ahssia - 75,5 km



" J'ai mal aux pieds. D'ailleurs j'ai mal partout. Mais il est hors de question que j'abandonne....". Cette réponse faite d'un coureur à une question d'un commissaire de course résume parfaitement l'état de la plupart des coureurs à mi-course, au CP 4. Cette étape est traditionnellement la plus redouté par l'ensemble des concurrents. Les premiers parce qu'ils savent que sur plus de 70 km tout peut basculer, les vétérans car au fil des kilomètres et de la fatigue qui s'accumulent ils se souviennent parfaitement des souffrances qui peuvent survenir sur la fin de cette section dantesque. D'autant que cette année, le chef cuistot du Marathon des Sables, Patrick Bauer, a spécialement mijoté un menu particulièrement corsé.
Si les cinquante premiers hommes et les cinq première féminine sont partis à 12h00, les autres concurrents ont pris la route dès 9h15. C'est donc menée par l'euphorie des meilleurs de la première vague, grisés d'avoir l'impression de faire course en tête que les 7 premiers kilomètres sont littéralement "avalés", malgré le fesch fesch et quelques zones de cailloux. Et là, en entrée après les amuse-bouches, c'est une montée raide de 800 mètres de dénivelée positive qui s'est présentée.
Pour autant, n'étant pas encore épuisés, la plupart des coureurs ont pris le temps, en économisant leurs forces, d'admirer le paysage superbe avec vue sur quelques oueds remplis d'eau. "Cela brûle les cuisses quand même...." me lâche au passage une concurrente anglophone "Il va falloir gérer les conséquences de cet effort tout le reste de la journée !"
D'autant que derrière la crête, il faut redescendre dans un thalweg rocheux durant une bonne demi-heure en faisant attention de ne pas se tordre une cheville dans les sauts et les pierres qui roulent. Avant le CP 1 il reste un kilomètres de dunes assez creusées. Voilà qui était bien consistant pour seulement 12,5 km de course...



L'accès au CP 2, dans la gorge d'El Maharch, célèbre pour les amateurs de désert marocain qui y connaissent l'auberge accueillante, est plutôt roulant, mais sur un long plateau de onze kilomètres. Vient ensuite une section de douze bornes plutôt montagneuse avec un accès par un lac asséché, qui achèvent, si besoin était, de rende les jambes de beaucoup de concurrents encore plus lourdes. Au CP 4, au kilomètre 46,5, quelques concurrents abandonnent sans honte, épuisés ou blessés. La dernière section plutôt sablonneuse a fini d'achever leur moral ou de rendre leurs douleurs insupportable. Et puis d'ici, la vue que sur le lac asséché d'Ali Bou Moussa, qui semble interminable fait lever les yeux au ciel, en soufflant, à bien des marathoniens des sables. Mais la plupart gardent le moral, comme Dollet David, dossard 96, chef cuisinier au 3ème RPIMA.


David Dollet

"C'est mon premier Marathon des Sables, j'avais envie de me
dépasser, de connaître mes limites, ou plutôt celles de mon corps. Je n'en suis pas encore là ...(rire). Mais c'est une épreuve vraiment dure, il faut être très bien préparé. Mais l'organisation est vraiment super. Tout est fait pour que la seule chose dont nous nous préoccupions soit de courir. Et de ce point de vue là nous sommes servis ! Là il reste environ 30 "kil", cela commence être dur. Mais mon seul objectif, c'est d'arriver au bivouac et ensuite de finir cette course."


Sandrine Gard

David court en compagnie de Sandrine Gard, 40 ans, enseignante en viticulture et oenologie. C'est pour elle aussi sa première édition.
"J'en avais assez des courses de village, je volais vivre autre chose je ressentais une soif d'aventure. Tout à fait ce que je vis. C'est magnifique, c'est superbe. Il reste quand même ici un esprit de compétition que je n'aime pas trop parfois. Ce matin par exemple dans les montées dans les rochers, certains étaient prêts à tout pour doubler. Résultat ; des pierres roulaient sur les concurrents en dessous d'eux. Je ne comprends pas que l'on puisse se conduire ainsi dans une tel paysage...Cette étape se passe difficilement, on va doucement. Mais j'ai hâte maintenant que la nuit tombe, car là, c'est une autre course qui commence..."
Le soleil se couche, irisant d'orange à la fois le blanc du lac asséché et le bleu nuit du ciel. Les frontales s'allument petit à petit. Avec la pénombre qui s'affirme, les bâtons lumineux vert fluo des sacs de course les font ressembler à autant de ver luisants dans la nuit saharienne. Le
rêve de beaucoup de concurrents, à chaque foulée titubante, est d'arriver enfin au bivouac, et même en pleine nuit, pour les plus courageux, de se faire cuire un repas chaud avant de dormir sans crainte de l'heure de réveil. Mais pour certains, cela sera une nuit dans le désert, à marcher ou à se reposer à un CP avant une nouvelle journée de course pour boucler cette étape. Tous apprennent, dans la douleur, que le désert se moque du temps qui passe.



Texte et photos Marc Louboutin

Etape 4 - Ba Hallou/Oued Ahssia : 75,5 km
Météo à 8h00 : 17,5 degrés et 23% d’hygrométrie
Météo à 12h00 : 34,1 degrés et 16% d’hygrométrie
Météo à 14h00 : 47,0 degrés et 11% d’hygrométrie

Classement étape 4
hommes
1. Salameh Al Aqra (Jor) 6h32m51s
2. Mohamad Ahansal (Mar) 6h33m07s
3. Aziz El Akad (Mar) 6h43m30s
22. Albert Vallee (Fra), 8 h 09 mn 30 s

Femmes
1. Touda Didi (Mar) 10h40m02s
2. Simone Kayser (Lux) 10h48m40s
2. Lis Kayser (Lux) 10h48m40s

Classement général
Hommes
1. Moahmad Ahansal (Mar) 15 h 07 mn 24 s
2. Salameh Al Akad (Jor) 15 h 24 mn 13 s
3. Jorge Aubeso Martinez (Esp) 15 h 53 mn 00 s
22. Albert Vallee (Fra), 19 h 28 mn 06 s

Femmes
1. Touda Didi (Mar), 22 h 51 mn 52 s
2. Lis Kayser (Lux) 24 h 50 mn 20s
2. Simone Kayser (Lux) 24 h 50 mn 20s

31 abandons à 15 heures le 3 avril

Retourner vers « Marathon des sables 2008 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité